Ig Nobel 2014 : la science en folie

Un chercheur en action

Vous aimez la science mais vous n’êtes pas contre une tranche de rigolade de temps en temps ? Le prix Ig Nobel est fait pour vous. Et cela tombe bien car le palmarès 2014 vient tout juste de tomber, rappelant à tous que science et médecine ne sont pas uniquement affaire de personnes ennuyeuses.

 

Le prix Ig Nobel, qu’est ce que c’est ?

Tout le monde connaît le prix Nobel qui récompense les chercheurs du monde entier selon leur discipline mais peu de personne connaissent le penchant drolatique du Nobel : le Ig Noble (à prononcer comme « ignoble »).

Ce prix est décerné chaque année aux chercheurs et aux études les plus farfelues qui ont fait l’année. Mais attention, il ne s’agit pas de décerner le prix à des petits rigolos qui font abstraction de l’aspect scientifique : les primés répondent en tout point au cahier des charges d’une étude classique avec une problématique, une véritable recherche basée sur des données vérifiables et un résultat concret.

Les organisateurs du concours le présentent d’ailleurs comme un moyen d’éveiller la curiosité du grand public sur la recherche en faisant rire et réfléchir : si certains travaux portent à rire (une équipe anglaise a démontré que plus une vache restait couchée, plus la probabilité qu’elle se relève augmente par exemple), la plupart montrent une utilisation pratique dans des champs d’activité variés.

Par ailleurs, on notera que l’un des primés se distingue particulièrement puisqu’il est le seul à être lauréat de l’Ig Nobel (sur la lévitation d’une grenouille dans un dispositif magnétique) et du Nobel de physique (recherche sur l’action des graphènes).

Enfin, une dernière catégorie se présente comme une manière de pointer du doigt des disfonctionnements politiques ou religieux. Ainsi la Biélorussie a reçu un prix pour avoir interdit à ses citoyens d’applaudir, allant même jusqu’à faire arrêter un manchot pour applaudissement prohibé : tout un programme.

 

La mascotte des Ig Nobel
La mascotte des Ig Nobel : Stinker

 

Le palmarès 2014 de la médecine

Cette année, le palmarès des Ig Nobels est un bon cru avec des études qui ont cherché à mesurer les frottements qui s’opèrent lorsque l’on marche sur une peau de banane ou encore un résultat insolite prouvant que le chien est sensible au champ magnétique terrestre pour faire ses besoins.

Mais en ce qui nous concerne, les prix sont plutôt fous : des chercheurs ont ainsi cherché la corrélation entre santé mentale et la présence d’un chat dans l’entourage d’un humain ; d’autres ont démontré que les lève-tard étaient plus prompts à démontrer des signes de narcissisme et des traits proches de la psychopathie que les autres ; une dernière étude est même allé essayer de comprendre ce qu’il se passe dans le cerveau des gens qui voient Jésus sur leur toast.

Mais plus fort encore, le prix Ig Nobel a été attribué à une équipe des chercheurs américains et indiens pour leur découverte cruciale dont on attend impatiemment les premières utilisations réelles : ils ont démontré qu’il était possible de traiter le saignement de nez par l’application de bacon dans les narines. Oui, du bacon dans les narines ! (source : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22224315)

Grâce aux Ig Nobel vous pourrez donc vous payer une bonne tranche de rire en vous enfilant une tranche de bacon dans le nez et pour en savoir plus sur le palmarès complet de 2014, c’est ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Guide d'achat du web | Blog du citadin | Le Royaume des Petits - Le monde des petits