Les bons réflexes pour prévenir la mort subite du nourrisson

Le syndrome de la mort subite du nourrisson désigne la mort inattendu d’un enfant de bas âge considéré en bonne santé. Dans la plupart des cas, il survient durant le sommeil de bébé sans cause médical apparente mais avec certains facteurs de risques connus. Voici donc quelques mesures de précaution.

Une bonne literie pour bébé

Des hypothèses ont montré que les principaux facteurs de la mort subite du nourrisson sont l’étouffement pendant le sommeil et l’hyperthermie. Bébé dort et cesse de respirer. Il est donc primordial de bien adapter  le lit de notre bambin. Utilisez toujours un lit rigide à barreaux avec un matelas ferme et adapté aux dimensions du lit. Oubliez les oreillers, les peluches et les grosses couvertures. Bébé pourrait s’enfoncer ou être écraser et s’étouffer. Opter plutôt pour un drap housse avec une gigoteuse.

 

 

Toujours coucher bébé sur le dos

Il faut savoir que faire dormir le nourrisson sur le ventre l’empêche d’avoir une bonne respiration. Si, en plus, son matelas est mou, votre enfant aura forcement du mal à relever la tête. Les risques d’asphyxie et de syncope se verront alors être augmenter. Cette position est donc à bannir sauf en cas de prescription médicale particulière. Le coucher sur le dos, au contraire, lui dispensera bien des peines et lui permettra de mieux respirer. Lâchez aussi le couchage sur le coté, votre petit pourrait basculer et revenir sur le ventre.

Faire attention au co-dodo

Le co-dodo est le fait de partager le lit avec son enfant. Un parent ou les deux parents dorment avec lui dans le même lit. Des études sont arrivées à la conclusion qu’un bébé sur trois décède au moment où il dormait avec ses parents. En effet, il peut arriver que le papa ou la maman s’endorme sur le nourrisson et l’étouffe. C’est vrai que c’est plus pratique de donner le sein à son petit sur lit, mais avec la fatigue, le risque de rouler sur bébé ou un faux mouvement peut vite dégénérer. Ayez donc le réflexe de toujours le remettre dans son berceau après chaque tété.

Related Post

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.