Les phobies les plus étranges

Les phobies les plus étranges

Il est vrai qu’on peut avoir peur de tout et de n’importe quoi, il y a des phobies qui sont fondées et d’autres purement insolites. Au fur et à mesure que les époques changent, on voit apparaître de plus en plus de phobies étranges. Nous allons vous présenter ici le tiercé qui nous a le plus marqués.

La nomophobie

Pourquoi la nomophobie se place à la première place de notre classement ? Tout simplement parce que c’est une des phobies du XXIe siècle. La nomophobie est tout simplement la crainte exagérée de perdre son Smartphone. Plus encore, elle se manifeste également par l’angoisse irrationnelle de ne plus être connectée aux autres. C’est une phobie qui, depuis quelques années, commence à prendre de plus en plus d’ampleur. Alors, si vous vérifiez systématiquement que votre téléphone est à portée de mains ou est toujours allumé… Méfiance !

L’halitophobie

On a tous senti un jour cette petite peur d’avoir une mauvaise haleine avant de parler en face à face devant une personne ou dans un espace fermé. Toutefois, il y a ceux qu’on appelle les Halitophobes. Ceux qui ont une crainte d’avoir une mauvaise haleine. Si les raisons de cette phobie sont nombreuses, la cause réelle n’en est pas moins puisque la plupart du temps, cette crainte est d’ordre psychologique. Si vous êtes atteints de cette maladie, il ne reste plus qu’à investir dans une bonne boîte de pastilles à la menthe.

L’alophobie

Si vous pensez avoir tout vu, c’est que vous êtes très loin du compte. Après ces deux phobies insolites, se hisse à la troisième place l’alophobie. Cette maladie se manifeste par la forte crainte des chauves. Les alophobes ne sont pas seulement apeurés par ces derniers, ils craignent également et surtout de devenir eux-mêmes des chauves. Si la coupe du monde 98 qui s’était déroulée en France avait fait naître une grande tendance chez les footballeurs, notamment avec des Ronaldo, Zidane, Trézéguet ou encore Cannavaro chauves… regarder les matchs n’aurait pas dû être un très grand plaisir pour les alophobes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.