Les vignettes, c’est fini !

Les vignettes, que l’on avait l’habitude de décoller des boites de médicament pour les recoller sur les feuilles de soin en vue d’un remboursement, disparaîtront définitivement le 1er juillet.

Les habitudes vont changer

Jusqu’à maintenant, les vignettes des médicaments indiquaient le prix et le taux de remboursement via un système de couleur (bleu : 35%, blanche 65%, blanche barrée 100%). Il fallait donc les décoller et les reporter sur la feuille de soin pour être remboursé par la sécurité sociale. Mais la décision de changer de système a été votée fin 2012, et la mise en application débute demain.

Pourquoi cette décision ? D’abord, parce que la vignette est une spécificité française (depuis 1952) devenue superflue. En effet, avec les avancées technologiques, tous les médicaments disposent aujourd’hui d’un code de traçabilité, appelé « Datamatrix », une sorte de code barre du médicament. De plus, avec la carte vitale généralisée, la transmission des feuilles de soins est aujourd’hui immédiate et entièrement informatisée. La vignette était donc, déjà, de moins en moins utilisée par les patients.

Ces derniers pourront trouver toutes les informations sur le prix et le remboursement de leurs médicament sur la facture qui sera imprimé au dos de leur ordonnance par le pharmacien, le « Ticket Vitale ». Ils pourront également consulter la base de données du médicament sur le site gouvernemental ou en pharmacie.

Et pour les pharmaciens ?

6c3dc323fbae2be1a187148f16cbf41a_QA34Si ces changements n’impactent, au final, que très peu de malades, ils joueront un peu plus sur le travail et l’organisation en officine. D’abord, l’impression en masse de factures va engendrer des frais supplémentaires à leur charge, et nécessiteront, parfois, l’achat d’un nouveau matériel informatique. De même, toutes les pharmacies devront être équipées du matériel nécessaire à la lecture et à la traçabilité du Datamatrix, ainsi que du logiciel SESAM-Vitale 1.40.

Enfin, en cas de baisse des prix d’un médicament, l’écoulement des stock avec l’ancien prix devra se faire sous 20 jours maximum pour les grossistes, et 30 pour les pharmacies. Il faudra donc commander moins et mieux gérer ses stocks pour de pas trop y perdre.

Derniers mots

Les stocks de boites de médicaments ayant encore des vignettes seront écoulés jusqu’à épuisement après le 1er juillet. Toutefois, le prix indiqué sur celles-ci ne sera plus pris en compte et il ne faudra plus les envoyer via la feuille de soin.

Plus d’informations sur www.medicaments.gouv.fr

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.