L’imagerie 3D au service de la chirurgie esthétique

imagerie 3D

En matière de chirurgie esthétique, il n’est pas simple pour le patient de prévisualiser le travail effectué avant que celui-ci ne soit achevé. Reste alors à faire confiance au chirurgien qui donnera conseils et directions pertinentes. Mais il est désormais possible de bénéficier d’une vision réaliste de ce que l’opération pourra amener grâce à l’imagerie 3D. Explications.

 

Une consultation esthétique plus vraie que nature

Les dernières innovations en termes d’imagerie 3D permettent désormais à chacun, pour peu qu’il soit équipé du matériel adéquat, de réaliser des captures en trois dimensions d’objets, d’animaux ou même de personnes. Cette avancée se retrouve ainsi dans l’explosion des imprimantes 3D mais trouve bien évidemment des échos dans le domaine de la médecine.

Parmi ces innovations médicales, on peut donc citer l’adoption progressive par les chirurgiens spécialisés dans la chirurgie esthétique d’outils permettant de poser un diagnostic précis et de projeter les modifications à venir de manière à donner plus de précisions au patient quant aux modifications envisagées.

Mais l’imagerie 3D est avant tout utilisée pour le dialogue entre le patient et le praticien : trop souvent, ceux et celles qui recourent à la chirurgie esthétique se montrent incapable de cerner leurs véritables « défauts », pensant déceler dans un détail infime la source de leurs problèmes alors qu’il s’avère en réalité qu’une intervention sur ce point ne serait en aucun cas bénéfique.

L’imagerie 3D permet en effet au praticien de dévoiler au patient le visage tel qu’il est vraiment, sans le jugement tronqué de l’image reflétée par le miroir et avec bien plus de détails qu’une simple photo. Il est ainsi possible d’analyser les moindres traits du visage du patient en sa compagnie, de manière à ce que le chirurgien soit en mesure de donner des indications précises à ce dernier. Les risques de déception sont donc fortement réduits.

 

Le déroulement d’une séance de diagnostic 3D en chirurgie esthétique

En faisant le choix de l’imagerie 3D pour sa consultation préalable à toute opération de chirurgie esthétique, le patient doit tout d’abord passer sous l’œil implacable d’une machine composée de 6 appareils photos qui prendront une image haute définition du visage qui sera, par la suite, montée sur un masque 3D. Concrètement, cette étape est l’équivalent du moulage d’un visage en argile ou toute autre matière.

Une fois le masque réalisé, il apparait sur l’ordinateur du praticien qui peut changer l’angle de vue à volonté pour déceler les différences de niveau et autres déséquilibres. Il dispose par ailleurs d’une version en noir et blanc qui fait ressortir plus encore ces mêmes défauts afin de mieux les isoler et d’envisager les corrections les plus adaptées aux envies des patients.

Il ne reste plus alors aux deux protagonistes qu’à décider des modifications à envisager afin de prévoir l’opération de chirurgie esthétique à venir. C’est simple et particulièrement efficace pour ceux et celles qui doutent ou qui n’osent pas franchir le pas.

Si vous souhaitez vous essayer à cette méthode et que vous habitez à proximité de Nice, Cannes ou Monaco, le docteur Raspaldo propose cette technique révolutionnaire qui combine imagerie 3D et chirurgie esthétique. Cliquez sur ce lien pour en découvrir plus sur la méthode et retrouver des témoignages de patients ayant déjà essayé cette méthode.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le blog des infos et conseils santé | languesenfete.fr | Ma Santé, Conseils et actus