L’infection urinaire

L'infection urinaire

Les infections urinaires concernent principalement les femmes : cette maladie se présente par l’inflammation de la vessie et est causée par des bactéries. La plus courante est la cystite, qui entraîne des douleurs et des déplacements fréquents aux toilettes. La situation est d’autant plus compliquée avec l’urètre féminin plus court.

Les causes des infections urinaires

Les infections urinaires les plus fréquentes, également appelées cystites, concernent la vessie. Ces maladies touchent davantage les femmes que les hommes. L’organe concerné est particulièrement vulnérable à cause de la petite longueur du conduit qui le relie à l’extérieur. Dans la plupart des cas, la cause précise de la maladie n’est jamais bien déterminée chez la femme. Pour le sexe masculin, en revanche, l’hypertrophie bénigne constitue la principale origine de l’inflammation. 

Les symptômes des infections urinaires 

En cas d’infection urinaire, le patient ressent toujours l’envie d’uriner, de manière permanente, et même si l’urine est encore de petite quantité. En se soulageant, la personne ressent une sensation de brûlure. Le liquide qui s’écoule peut être trouble ou avoir une odeur désagréable. Dans certaines circonstances, une légère fièvre peut également survenir avec une température de 38 °C. Ces symptômes s’accompagnent d’un malaise. La cystite ne présente guère de complications, toutefois, il arrive que l’infection parvienne aux reins.

Les principales concernées et le traitement adapté

On estime que 10 % des femmes enceintes sont touchées par des infections urinaires. La plus inquiétante est la pyélonéphrite, qui touche les reins. Cette maladie représente un grave danger pour le fœtus et doit être traitée le plus rapidement possible. Les causes principales sont les troubles hormonaux, les bactéries et la pression sur l’urètre. Le traitement consiste en la prise d’antibiotiques adaptés aux femmes enceintes. L’hydratation est également un élément important du traitement. Pour prévenir cette infection, un test d’urine doit être effectué tous les mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.