Méthodes épilations classiques : parlons des inconvénients !

Méthodes épilations classiques

Pour rester belle en toutes circonstances, il faut souffrir un peu, et qui dit « épilation » dit petites douleurs, rougeurs et petits boutons. Si dans tous les articles tournant autour des méthodes d’épilation parlent surtout des avantages de ces dernières, dans celui-ci nous allons surtout exposer les différents inconvénients de la pratique.

Le rasage : pourquoi ne pas trop insister là-dessus !

Le rasage est une méthode rapide et simple lorsqu’il s’agit de retirer nos excès de pilosités. Cependant, ses résultats ne sont qu’à très court terme, ce qui nécessite donc un renouvellement régulier. En effet, se raser les poils, c’est comme se couper les cheveux, le rasoir ne fait le travail qu’à moitié. Cet outil, bien qu’aiguisé à souhait, ne se contente que de couper la partie « émergée » du poil. Son bulbe reste fermement enraciné dans le derme et sa croissance n’est pas interrompue. Aussi, après quelques jours, voire le lendemain du rasage pour certaines, le poil réapparaît très rapidement. Le comble : les poils deviennent plus épais après chaque rasage. En somme, procéder à un rasage de vos poils vous contraint à une pilosité plus dense et plus gênante.

La mauvaise foi des crèmes dépilatoires

Comme le rasoir, les crèmes dépilatoires sont également simples à utiliser lorsqu’il s’agit d’enlever les poils. Cependant, comme son voisin, l’action des crèmes n’est pas définitive non plus. En effet, la réaction chimique émanant de la crème élimine uniquement la surface « émergée » du poil et non le bulbe qui est le cœur du problème. De ce fait, la réapparition de votre pilosité est aussi rapide. D’autre part, certaines crèmes dépilatoires comprennent des composants actifs qui sont agressifs pour la peau. Ils génèrent des effets secondaires indésirables sur l’épiderme comme des irritations, des brûlures ou des allergies. C’est une méthode d’épilation qui doit être effectuée avec parcimonie.

L’épilation à la cire chaude : aie !

L’épilation à la cire est une pratique aux résultats efficients. Toutefois, l’arrachage du poil, en plus d’être douloureux, dilate les pores. En effet, le bulbe est plus large que le corps du poil, ce qui laisse un petit trou à la place du poil. À l’issu du dégagement du bulbe, le processus naturel de régénération du poil peut provoquer des démangeaisons ou des éruptions cutanées, ce qui est très gênant. Autre inconvénient de la méthode à la cire chaude, c’est qu’elle n’est pas recommandée en cas de problème de circulation sanguine. Malgré tout, elle reste le procédé qui offre un meilleur résultat, car après plusieurs épilations, le poil devient plus fin et donc plus facile à épiler.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.