Reconnaitre une bonne e-cigarette

En 2015, le marché de l’e-cigarette a été d’environ 355 millions d’euros, soit une baisse de 10% par rapport à l’année précédente. Arrivé à maturité, il se stabilise pour laisser place aux meilleures enseignes et aux produits les plus reconnus. Toutefois, i
l reste encore de nombreuses marques. Voyons ensemble comment vous retrouver parmi la pléthore
de e liquide pour cigarette électronique et qu’elles en sont les qualités.

Vapeur, hit ou arômes ?

A vous de choisir ce que « bon liquide » signifie. Si le hit (le picotement dans la gorge au passage de la fumée) est vital pour vous, choisissez un liquide riche en Propylène Glycol, entre 60% et 80%. En revanche, si vous préférez vous cacher derrière un épais nuage de fumée, laissez l’avantage à la glycérine végétale. Dans tous les cas, un bon liquide se reconnait à ses arômes. Préférez les arômes naturels et veillez à leur proportion, le maximum étant 15% environ.

La norme TPD READY


Depuis mai 2016, une directive européenne votée en 2014 est appliquée aux produits relatifs aux e-cigarettes. Cette norme encadre notamment la capacité de contenance des flacons de
e liquide pour cigarette électronique et la diffusion de la nicotine pour les cigarettes. Dans tous les cas, le Made in France reste une valeur sûre.

Vous l’aure
z compris, le « bon liquide » dépend notamment des préférences de chacun. Pourquoi ne pas essayer alors le
DIY qui vous permettra de créer votre propre e liquide pour cigarette électronique.

 

http://www.larepublique77.fr/2017/03/22/betrand-dautzenberg-le-chantre-de-la-cigarette-electronique-vient-rencontrer-les-professionnels-de-sante/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.