Avantages et risques du régime végétarien

Vegetarian logoVégétarien, Végétalien, quelles différences ?

Un régime végétarien consiste en une alimentation sans viande animal (ni poisson). Un végétarien peut donc compenser en partie le manque de protéine en mangeant des œufs. Toutefois, nombres d’aliments réalisés à partir de graisses animales (comme la gélatine de porc dans les bonbons, par exemple) sont également proscrits.

Le végétalisme est une branche plus stricte du végétarisme : il est interdit de consommer tous les aliments issus de l’élevage animal, ce qui inclut donc les œufs mais aussi le lait et ses dérivés (yaourt, fromage, miel…).

Les personnes adeptes de ces régimes se revendiquent souvent « Vegan ». Ce mouvement initié en Amérique refuse la cruauté envers les animaux et leur exploitation. Ainsi, outre une alimentation Animal-free, les Vegans refuse également de porter des vêtements en cuir, laine ou soie, par exemple ; ou encore d’utiliser certaines cosmétiques.

Les avantages du régime végétarien

Faisons un rapide tour des avantages « non-médicaux » du végétarisme : un budget alimentation réduit, l’assurance de ne pas avoir de problème de traçabilité de la viande, ne pas soutenir les élevages intensifs, contribuer à la baisse de l’impact écologique de l’industrie alimentaire etc. Etre végétarien est, globalement, plus éthique.

Mais revenons aux avantages santé de ce régime :

sandwich végétarien

– La diminution du Cholestérol et, par extension, des risques cardio-vasculaires. Effectivement, manger moins de graisses animales contribue à faire baisser le taux de cholestérol dans le sang. Ce résultat reste toutefois modéré, au sens qu’une alimentation équilibrée, même avec de la viande régulièrement, maintient un taux de cholestérol parfaitement sain.

– Pour « compenser » l’absence de viande, les végétariens mangent plus de légumes, fruits et céréales, dont les apports en vitamines, fibres et minéraux sont plus nombreux. Les effets positifs sont donc nombreux : amélioration du transit intestinal et du fonctionnement des reins, perte des kilos superflus,

En sommes, les études s’accordent toutes à dire que manger de la viande  n’est pas un problème, à condition que l’alimentation générale soit saine et équilibrée.

Un régime végétarien peut donc avoir bien des avantages, mais attention à ne pas se lancer sans s’informer. Car ce type de régime, s’il est mal mené, peut aussi avoir des conséquences négatives.

Les risques du régime végétarien

En effet, supprimer totalement la viande de son alimentation peut provoquer des carences importantes. IL advient donc de bien se renseigner en amont, et de compenser les manques autant que possible, surtout chez les personnes dites fragiles (femmes enceintes, enfants et adolescents, personnes âgées…).

– La carence en fer et en vitamine B12 est très fréquente. Or, ces deux éléments sont très importants, surtout chez les femmes et adolescentes, qui voient déjà leur taux de fer diminuer à chaque menstruation. Le fer et la vitamine B12 contribue au bon fonctionnement du système nerveux et du système sanguin. Une carence en Fer amène des anémies (minution du taux d’hyémoglobine). De plus, chez la femme enceinte, on soupçonne qu’un manque de vitamine B12 pourrait également être à l’origine de malformation du fœtus.

– Dans le cas d’un régime végétalien (sans produits laitiers), les carences en calcium sont nombreuses et peuvent s’avérer très dangereuses pour les jeunes enfants et adolescents, et provoquer un retard de croissance.

– Les oméga-3, que le corps ne sait pas fabriquer lui-même sont essentiels et se trouvent principalement dans les produits de la mer. Ils contribuent à la formation du fœtus, ainsi qu’à prévention de certaines maladies (cancers, maladies cardio-vasculaires…) et affections dues au vieillissement (perte de mémoire, déshydratation de la peau…) . Ne pas manger de poisson et fruits de mer peut donc être un problème également.

C’est pourquoi, dans le cadre d’une régime végétarien, et encore plus dans sa version végétalienne, il est important de bien se renseigner sur les apports de chaque aliments, afin de compenser les pertes. De même, la consommation de compléments alimentaires ou autre produit diététique semble inévitable.

En conclusion, un régime végétarien n’est pas un danger s’il est correctement mené.

Un petit partage ...Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.