Santé au travail : les règles à connaitre

Nous avions vu il y a quelques temps que l’ergonomie d’un poste de travail était essentiel pour assurer la santé d’un travailleur et limiter les risques de mal de dos. Mais il y a d’autres origines aux maladies du travail et surtout d’autres solutions à mettre en place pour parer toutes les éventualités.

Hygiène au travail

Au-delà des équipements ergonomiques, il est également essentiel de proposer un environnement sain sur le lieu de travail. Si c’est souvent le cas dans les locaux industriels spécialisés dans les produits agroalimentaires, dans les métiers de bouches, dans le milieu médical, pharmaceutique et dans les laboratoires, il ne faut pas négliger pour autant les ateliers de fabrication et immeubles de bureau. En effet, ce n’est pas parce que l’hygiène ne concerne pas directement vos produits que vous ne devez pas en tenir compte.

La santé au travail dépend aussi d’elle et ne pas assurer une hygiène correcte sur son espace de travail vous met en position de responsabilité vis-à-vis d’un employé qui tomberait malade. Vous êtes en effet responsable de vos locaux. Assurez-vous donc que le ménage y soit fait régulièrement pour éviter toute infection, notamment respiratoire. Les salles de repas doivent également être propres, tout comme l’électroménager.

Vous devrez également gérer proprement vos déchets, mettre tout votre matériel d’hygiène, ainsi que vos produits chimiques et médicaments dans une même pièce et, si possible, sous clé, pour éviter tout incident.

Sante_travail_nruaux

Sécurité et soins au travail

Par ailleurs, il est fortement recommandé d’avoir au travail une trousse de secours avec le strict minimum pour prendre en charge une blessure ou un malaise. De même, avoir un employé formé aux premiers secours est une bonne idée, et pourra être obligatoire au-delà d’un certain nombre d’employés.

N’oubliez pas également que l’employeur a la charge de surveiller l’état de santé de ses employés. Pour cela, vous devrez disposer d’un médecin du travail (internet ou externe) et proposer des visites médicales régulières, dès l’embauche du salarié. Vous devrez également être à l’affut des premiers signes de maladies du travail, notamment de burn-out, et prendre les devants en cas de risques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.