Tong : 3 conseils santé

A la veille de l’été et des vacances, vous êtes nombreux à attendre impatiemment le moment où vous pourrez enfin chausser vos tongs. Mais attention, ces nu-pieds de l’été peuvent créer des soucis. Selon une étude réalisée en 2009, une paire de tong abrite, en moyenne, 18 000 bactéries différentes !
Alors voici 3 conseils santé pour être parfaitement à l’aise dans vos tongs.

Bien choisir

Ne choisissez pas n’importe quel modèle pas cher ! Évitez de préférence celles en plastique, surtout si elles sont bon marché. Les matières utilisées pour leur fabrication sont souvent allergènes, en plus d’être de mauvaise qualité.
Pour un meilleur confort et une meilleur hygiène, le mieux reste le cuir (qui absorbe aussi la transpiration) ou le caoutchouc naturel. Et si vous en avez l’occasion, optez plutôt pour des souliers écolos, en lin, en noix de coco ou en latex naturel : vous ferez mouche sur tous les tableaux !

Les laver

Ce n’est pas parce qu’elles sont grandes ouvertes que les tongs sont plus propres. Au contraire, elles sont de vrais nids à microbes. Entre le sable, les poussières, l’eau stagnante et tout le reste, on y trouve plus de 18 000 bactéries différentes après 4 jours de promenade. Et non, un tour dans l’eau de mer ne suffit pas. Laver les donc à la main, à la maison, avec de l’eau claire et du savon et, mieux encore, un spray anti mycoses.

Ne pas en abuser

Les tongs sont certes confortables et aérées, mais elles n’ont pas de voûte plantaire, et n’offrent donc aucun maintien à vos pieds. Alors histoire d’éviter d’avoir mal au dos, aux pieds, au articulations, et pour ne pas vous blesser, ne les portez pas en toutes occasion ! Gardez les pour la plages et l’intérieur, et prenez plutôt de correctes sandales pour les balades et les sorties.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.