Les règles d’or de l’hygiène intime féminine

La partie génitale externe de la femme que l’on nomme « flore vaginale » est très sensible aux bactéries et aux infections. En effet, lors des toilettes intimes, les immunités qui s’y trouvent peuvent se dégrader à cause de notre façon de nous nettoyer. Pour y remédier, voici quelques conseils :

Ce qu’il faut et ne faut pas faire

La toilette intime doit se faire à raison d’une à deux fois par jour, grand max !
La première règle est de ne jamais se laver (ou s’essuyer) de l’arrière vers l’avant. Cela favorise l’entrée des microbes de la région rectale vers le vagin.
Il est aussi conseillé de ne laver que la partie externe, avec uniquement de l’eau ou un savoir très doux, car la propreté interne est déjà assurée par les muqueuses vaginales et un système de flore bactérienne performant. D’ailleurs, le savon et toute autre substance lavante, naturelle ou non, risque d’endommager ce système autonettoyant et de créer des infections.
Après un rapport sexuel, il est conseillé de se laver à l’eau tiède.

Le quotidien au naturel

Des odeurs gênantes peuvent parfois se faire sentir et on a tendance à utiliser du parfum ou du déodorant pour les enlever. Cela peut sembler logique de le faire, mais il ne faut surtout pas !
En effet, ces produits, ainsi que certains savons irritent la flore vaginale, même utilisez uniquement à l’extérieur. Préférez plutôt un rinçage à l’eau claire.

Pour éviter les odeurs, choisissez des sous-vêtements en coton ou en soie. Car contrairement aux fibres naturelles, la fibre synthétique favorise les germes et les mycoses, et donc les odeurs. Les protèges slips sont aussi susceptibles de causer ce genre de désagréments : sauf absolue nécessité, il sont donc à proscrire.
Si les odeurs persistes, cela peut indiquer une infection : consultez votre gynécologue ou médecin traitant.

Pendant et après la grossesse

Les règles sanitaires intimes sont à peu près les même durant toute la vie d’une femme. Mais après la grossesse, quelques post-scriptum sont à ajouter. En effet, pendant cette période, des écoulements de sangs appelés « lochies » peuvent survenir. Utilisez de simples serviettes hygiéniques maxi et évitez les tampons hygiéniques. Évitez aussi les bains publics pour limiter les infections.

Les Conseils de Lacy

Pour en savoir plus sur les règles d’hygiène, nous vous invitons à consulter les vidéos de la Youtubeuse Lacy Green, et plus particulièrement celle disponible ci-dessous (en Anglais, sous-titres FR disponibles). La jeune femme explique avec humour, simplicité et sans tabou comment mieux vivre sa féminité :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.