Vélo : Rouler pour améliorer sa santé

Le cycliste centenaire garde la forme grâce au vélo

Alors que le ministre des Transports propose la mise en place d’un ensemble de mesures pour inciter les Français à prendre leur vélo pour aller travailler, le vélo s’impose un peu plus comme une alternative écologique aux transports à essence. Mais saviez-vous que c’est également très bon pour votre santé ?

 

Une activité adaptée à tous

Si l’on en croit les résultats de ce rapport rendu en décembre 2013 au ministère du Développement durable, le vélo est un facteur de bonne santé essentiel. La pratique du vélo de manière régulière permet de réduire les risques sur la santé en luttant contre les maladies coronariennes (qui influent sur l’apport de sang au muscle cardiaque), les maladies vasculaires cérébrales, le diabète, le cancer du sein ou du côlon. Le simple fait de rouler de temps en temps permet au corps de mieux lutter contre ces maux tout en apportant une activité physique qui permet de perdre du poids ou de sculpter son corps.

L’autre avantage du cyclisme, c’est qu’il est accessible à tous : sportifs et non-sportifs, jeunes et moins jeunes, hommes ou femmes… Tout le monde peut, à son rythme, enfourcher son vélo et avaler les kilomètres ou les mètres. Le cyclisme est un sport porté qui, contrairement au running par exemple, ne nécessite pas de porter son poids. Le corps bien posé sur la selle, vous êtes moins soumis aux microtraumatismes qui fatiguent os et muscles. Qui plus est, les seniors peuvent permettre aux articulations des jambes et du bassin de travailler sans contraintes. Bien entendu, le rythme que vous décidez d’imprimer joue sur votre cœur qui apprend progressivement à gérer un effort plus ou moins long et soutenu.

 

Bien s’équiper pour éviter les dangers

Néanmoins, il faut savoir ce que l’on fait quand on commence le vélo. Bien que moins dangereux que d’autres sports, le vélo n’est pas dénué de dangers. Après s’être assuré auprès d’un médecin que vous ne souffrez pas de problèmes cardiaques, il vous faudra vous équiper en conséquence.

Tout d’abord, achetez un vélo qui vous convient, en fonction de la pratique que vous lui réservez et d’autres points qui dépendront de vous : attention entre autres au poids ou aux vélos trop complexes si vous n’êtes pas un grand bricoleur. N’hésitez pas à vous faire conseiller et aider pour le réglage de votre vélo également.

La sécurité sera le deuxième point capital : le casque est fortement recommandé, une chute est vite arrivée et il est possible de souffrir d’un traumatisme crânien à l’arrêt. Pour préparer les mauvaises conditions de route (pluie, nuit, brouillard…), pensez aux bandes réfléchissantes sur le vélo comme sur vos vêtements. Ces bandes permettront aux voitures de vous voir facilement.

Après, c’est plus optionnel mais intéressant tout de même : pensez à prendre une gourde et un téléphone sur vous. La gourde vous sera d’un grand secours en toute occasion et le téléphone vous couvrira en cas de chute, de crampe ou de problème technique. Enfin, un maillot de vélo peut s’avérer efficace. En effet, les maillots pour vélo sont pensés pour une activité sportive et permettent de réguler la transpiration et donnent un certain confort au cycliste.

 

Et si vous désirez vous lancer dans une pratique sportive, choisissez votre matériel avec soin auprès de professionnels qui pourront vous conseiller, afin d’éviter de prendre des risques avec votre santé. Un exemple avec Ventoux-bikes.fr dont l’équipe est formée de passionnés de cyclisme qui sauront vous aider à choisir votre matériel avant de partir, un jour peut-être, à l’assaut du mont Ventoux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.